Agenda
< << septembre 2020 >> >
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30

Les attractions touristiques

La forêt de pins d'Almorox

La forêt de pins d'Almorox

Elle occupe tout le nord et au nord-ouest de la commune, avec une superficie de plus de 1 400 hectares. Elle est densément peuplée et continue pour une variété de conifère: le "pinus pinea" ou le pin parasol. C'est une région d'une grande beauté naturelle, avec des chemins et des sentiers pour profiter, et des installations pour un usage récréatif.

Dans les environs Berrocales granitiques abondent, qui, lorsqu'ils sont mélangés avec les courants (comme le Moro) qui traversent ce territoire proviennent de petites gorges et saisissantes cascades d'une grande beauté surtout en saison des pluies.

Plus d'informations: http://www.castillalamancha.es/sites/default/files/documentos/paginas/archivos/almorox_zepa_fich.pdf

Les rives de la rivière Alberche

Alberche par Almorox

L'Alberche traverse le sud de la commune, il est un affluent du fleuve Tage. ette zone était autrefois utilisée comme lieu de repos pour le bétail, mais au fil du temps elle est devenu une zone de baignade très populaire en été, a donc permis à une zone de pique-nique. La rivière est entouré d'une magnifique forêt de peupliers qui donne au lieu une beauté singulière.

L'église paroissiale de San Cristobal

Porte Nord de l'église

L'église a été déclaré Monument Historique Artistique de caractère national en 1983, sa construction a eu lieu au début du XVIe siècle, sous le règne de Ferdinand et Isabelle, par l'architecte Gil de Ontañón, embrassant le style gothique de transition. Il est construit en pierre, fondée sur le sol rocheux. Il se compose d'un seul navire de 40x18m, avec une voûte en berceau supporté par des arcs en ogive et renforcée par nervures.

A l'intérieur, il est nécessaire de souligner les retables de San Roque, attribué au peintre Juan Correa de Vivar, et Santa Lucia, d'Alonso de Berruguete, et trois autres retables plus. Vous pouvez voir la chaire de style gothique-mauresque du début du XVIe siècle. Il faut aussi mentionner son Sacristie, considéré comme une œuvre architecturale magistrale, attribué à Ochoa de Muniategui, dont les plans ont été corrigées par l'architecte Alonso de Covarrubias. qui abrite un escalier en colimaçon, une taille unique, un des rares existant en Espagne.

Le chœur a été restauré en 2013.

Dans son extérieur à l'avant de la façade nord, sculpté par Juan Fernández dans plateresque, décoré avec des éléments gothiques et mauresques. Il présente également les capitales corinthiens formant des pointes capricieux.

La paroisse a sa propre page, visitez pour plus d'informations.

Pilori

Picota

C'est un célèbre monument qui se dresse majestueusement au centre de la place de la Constitution. Il a été érigé en 1566, sous le règne de Philippe II, en tant que symbole de la liberté jurisdicional de la ville, jusque-là dépendant de la seigneurie de Escalona, par décret royal signé Ucles le 11 Avril, 1566.

Il est un cylindre en pierre berroqueña d'huit mètres de haut avec gradins de cinq étapes et surmontée par quatre têtes de lions et un temple de colonnes ioniques. Il se distingue parmi ceux de son style pour sa beauté, grâce et excellente conservation.

Hôtel de ville

Ayuntamiento

Elle a été construit à la fin du XVIIIe siècle, sous le règne de Charles IV, au style baroque en pierre de taille. Elle a deux étages, mettant en valeur les sept arcs inférieurs (cinq frontaux et deux latéraux), qui soutiennent les balcons qu'elle présente en haut. La construction civile est couronnée par un petit clocher qui abrite une horloge.

Ermitage de Notre-Dame de la Miséricorde

Ermita

Situé dans la denominé "Colline de l'Ermitage", dans sa construction au XVIIe siècle la combinaison de briques avec la maçonnerie soulignent, caractéristique typique du style toledano, héritier de l'art mauresque. Il se compose de trois nefs séparées par des arcs.

Il tient à l'intérieur deux images les plus vénérés dans la ville: La Vierge de la Miséricorde et le Saint-Christ de la Miséricorde, dont le culte conduit aux deux festivals les plus importants de la municipalité.

 

Pont des Barguillas

Puente de las Barguillas

Près du côté gauche de la route Almorox-Cenicientos, il y aun petit ravin où un pont construit à l'époque de la colonisation romaine de la région monte est. Il se compose d'un seul œil, composé d'une voûte au-dessus du courant Tabalón, présentant une superbe rangée fabriqués à partir de blocs de granit très bien labourés. Il met en évidence son excellent état de conservation. Plus d'informations.

Pont des Pasaderas

À la route Almorox-Cenicientos, sur la côté gauche, il y a un pont construit à la fin du XVIIe siècle. Comme dans les plusieurs bâtiments de la ville, il y a la combinaison de pierre de maçonnerie avec des briques. Il est situé sur le ruisseau Tordillos.